Le papillomavirus humain ou HPV ne touche pas que les filles ! En Belgique, il provoque encore chaque année plus de 1 000 cancers et maladies liés au HPV. Cependant, une grande partie de ces problèmes peut être évitée grâce à des vaccins remboursés pour les garçons et les filles.

Les papillomavirus humains sont une famille de virus qui ont pour spécificité d’infecter la peau et les muqueuses. Il existe plus de 200 types d’HPV : ils peuvent toucher les organes génitaux internes et externes, la région anale, certaines parties de la peau ou encore la bouche, chez les femmes comme chez les hommes.

Environ une douzaine de ces types d’HPV sont appelés à haut risque. Ils sont impliqués dans l’émergence de précurseurs de cancers, et même responsables de certains cancers, dont le plus fréquent est le cancer du col de l’utérus mais aussi d’autres cancers de la femme ou de l’homme.

Dans quasi 90% des cas, l’infection par le virus HPV passe inaperçue mais pour certains types de virus, elle peut causer des maladies sévères et gênantes chez les hommes et les femmes. Huit personnes sur dix entrent en contact avec le virus HPV contagieux. Heureusement, elle ne rend pas malade, loin s’en faut. En général, votre corps élimine le virus lui-même. Mais chez 10 à 20% des gens, ce n’est pas le cas. Si le virus endommage vos cellules, un cancer peut se développer après 10 à 15 ans. Le cancer du col de l’utérus est la forme la plus connue.

Comme pour les autres virus (grippe, hépatite B, etc.), la vaccination est un moyen de prévention efficace. Les anticorps générés par le vaccin garantissent que si un virus HPV pénètre dans l’organisme, le virus est détruit, de sorte que l’infection ne peut pas se développer.

Pour assurer une protection optimale, la personne vaccinée ne doit pas encore être infectée par le virus. Il est donc important de se faire vacciner à un âge précoce, même avant les premiers contacts sexuels.

. Pour les filles et garçons de 13 à 15 ans inclus, les doses de vaccin sont gratuites via le programme de vaccination de la Fédération Wallonie-Bruxelles mais pas via la pharmacie. C’est donc le médecin ou l’école de votre enfant qui doit commander le vaccin. Deux doses de vaccins réalisées à minimum 5 mois d’intervalle sont nécessaire à cet âge.

. Pour les filles et garçons de 12 à 18 ans inclus, le vaccin est partiellement remboursé (12,10€ /injection) et avec une prescription vous pouvez obtenir le vaccin à la pharmacie. Le médecin de votre choix peut ensuite réaliser la vaccination. Deux doses de vaccins sont nécessaires jusqu’à 15 ans. A partir de 15 ans, un schéma en 2 doses peut être suivi sur base de recommandation scientifiques du Conseil Supérieur de la Santé. Soit suivre la notice qui recommande encore un schéma en 3 doses.

Une nouvelle fonctionnalité vous permet désormais de contacter de manière proactive vos patients qui ne sont pas encore protégés. Allez sur Analyses de population – HealthOne – Vaccination HPV et suivez les étapes.
Plus de détails dans notre FAQ.